fbpx

Sauvegarde photo = Archivage, Disques Durs et Emmerdes

Image illustrant l'article "Sauvegarde photo = Archivage, Disques Durs et Emmerdes" - Apprendre la photo avec La photo clic par clic

La sauvegarde de ses photos est une Ă©tape hyper importante Ă  ne surtout pas nĂ©gliger. Archivage structurĂ©, disques durs et cloud, et parfois malheureusement des emmerdes ! Aujourd’hui t’explique ce qu’il faut savoir pour Ă©viter les emmerdes, ou rĂ©cupĂ©rer tes photos en cas de perte.

J’ai envie de te parler d’un sujet primordial quand on fait de la photographie. LA SAUVEGARDE de ses fichiers. Étape trĂšs importante Ă  ne surtout pas nĂ©gliger, elle soulĂšve de nombreuses questions et parfois quelques emmerdes.

Si tu suis mes aventures sur Instagram, tu as peut-ĂȘtre vu que cette annĂ©e je me suis retrouvĂ©e dans un sacrĂ© pĂ©trin quand mon disque dur principal m’a lĂąchement abandonnĂ©e. LE disque dur externe sur lequel j’avais toutes mes archives professionnelles et personnelles. Tous mes RAW de 2015 Ă  2019. Tous mes documents d’entreprise. Et tous mes souvenirs persos.

BREF, pas besoin de te faire un dessin. La LOOSE totale. J’ai pensĂ© que cette expĂ©rience pourrait t’aider Ă  organiser ta sauvegarde, et surtout Ă  ne pas faire les mĂȘmes erreurs que moi.

 Archivage et classement 

Comme je te l’expliquais dans la vidĂ©o d’Introduction Lightroom, le classement des photos est hyper important pour retrouver facilement tes photos et les importer dans des logiciels de post-traitement. Quand on shoote en RAW, on se rend vite compte que les fichiers prennent une sacrĂ©e place. Alors quand on fait beaucoup de photos dans l’annĂ©e, et qu’on cumule les annĂ©es, il faut bien stocker tout ça quelque part. Mais au-delĂ  des photos, c’est tout ton archivage qui est important.

J’imagine que comme moi tu as des photos oui, mais aussi des souvenirs avec le(la) chĂ©ri(e), avec la famille, les copains
 Mais aussi des documents, des archives liĂ©es Ă  tes Ă©tudes, ou Ă  ton travail comme des fiches de paie. Des films, de la musique, des logiciels
 BREF un tas de choses qu’on ne veut surtout pas perdre !

 

Pour ma part j’ai deux disques durs externes HYPER BIEN organisĂ©s.

  • Le premier est un disque de 2 To que j’appelle “DD Travel” parce que c’est celui oĂč je stocke mes projets professionnels en cours et toutes mes sessions photo de l’annĂ©e que je n’ai pas fini d’Ă©diter. C’est aussi celui que je balade dĂšs que je suis en dĂ©placement ou en voyage.
  • Le deuxiĂšme est un disque de 4 To que j’appelle “DD Bureau” et qui est mon disque d’archivage. Il contient en gros toute ma vie personnelle et professionnelle. Voici quelques exemples en image.

 Comment choisir un disque dur ? 

Un peu d’organisation ça ne fait pas de mal. C’est un gain de temps quand on cherche quelque chose dans les archives, et une utilitĂ© folle quand on se retrouve face Ă  des problĂšmes de sauvegarde.

 

Quand on cherche un disque dur, certains éléments importants sont à prendre en compte.

  • Disque dur portable ou disque dur de bureau avec prise secteur
  • CapacitĂ© de sauvegarde exprimĂ©e en To (1 To = 1000 Go)
  • Vitesse de lecture et vitesse d’Ă©criture, rapiditĂ© des transferts et de l’ouverture des fichiers
  • Taille et robustesse du disque pour pallier aux alĂ©as de la vie
  • Rapport qualitĂ©/prix

Pour ma part, je suis une grande fan de la marque LACIE qui propose des disques durs rapides, et rĂ©sistants face aux chocs. En plus je peux confirmer que leur garantie 2 ans constructeur fonctionne trĂšs bien puisque je l’ai dĂ©jĂ  utilisĂ©e.

Depuis quelques annĂ©es j’utilise un disque dur mobile Lacie Rugged Mini 2 To en USB 3.0 comme disque dur de voyage pour mes projets en cours. Il est plus petit que son grand frĂšre, et bien protĂ©gĂ© dans son tour en caoutchouc orange qui finalement le rend un peu plus gros. Depuis mon achat en 2017, il existe aussi en USB-C et en plusieurs tailles jusqu’Ă  5 To.

Mon disque dur de bureau Ă©tait un Western Digital 4 To USB 3.0. Il existe en plusieurs formats Ă©galement jusqu’Ă  15 To. Comme son nom l’indique c’est un disque dur de bureau, absolument pas fait pour voyager. Il se branche sur secteur et est assez encombrant. Mais il est moins cher et a un bon rapport qualitĂ©/prix quand on ne cherche pas un disque dur portable ultra rapide pour une utilisation quotidienne.

Suite Ă  la chute (et Ă  la perte) de ce Western Digital, j’ai acquis un disque dur mobile Lacie 4 To en USB-C. Plus de prise secteur, moins encombrant, plus rapide et finalement pas beaucoup plus cher. Ce modĂšle existe jusqu’Ă  5 To, et peut ĂȘtre connectĂ© en USB-C ou USB 3.0 Micro-B.

Enfin cet Ă©tĂ© j’ai reçu un joli cadeau d’anniversaire suite Ă  mes dĂ©boires de disques durs. Mon nouveau disque dur portable de voyage est un SanDisk Extreme SSD de 2 To USB-C. Ce bijou a une vitesse incroyable, on peut transfĂ©rer jusqu’Ă  1050 Mo/s. Les disques SSD sont la technologie des prochaines annĂ©es. Sans rentrer dans le dĂ©tail, la technologie qui la compose rend le disque plus rapide et surtout plus solide donc plus durable.

Si tu hĂ©sites et que tu peux utiliser l’USB-C notamment avec les rĂ©cents ordinateurs, je te le recommande. La connexion Micro-B a tendance Ă  ĂȘtre plus fragile et parfois la connectique lĂąche avec le temps. C’est ce qui m’est arrivĂ© et j’ai pu changĂ© mon disque Lacie.

 Les emmerdes et les options 

Nos photos et nos documents sont bien classĂ©s. Ils sont archivĂ©s sur de supers disques durs qu’on a mis un temps fou Ă  choisir pour en trouver un performant et dans notre budget. On est heureux tout roule. Et là
 Patatra. Le disque dur lĂąche Ă  cause d’une chute, d’un choc, ou mĂȘme sans raison on ne sait pas pourquoi.

Il existe plusieurs options, et là je vous parle de mon expérience.

Option numéro 1 : le cùble adaptateur

Parfois c’est seulement la connectique qui lĂąche. En gĂ©nĂ©ral le disque dur est sous garantie, on peut le retourner au fabricant qui nous en envoie un nouveau sous un certain dĂ©lai. C’est super MAIS ça inclut la perte des donnĂ©es OU le paiement du service de rĂ©cupĂ©ration des fichiers par le fabricant.

En rĂ©alitĂ© tu pourrais ouvrir le disque toi mĂȘme et vĂ©rifier si le problĂšme vient de la connectique. C’est assez facile et accessible Ă  tous. Quelques vis Ă  dĂ©visser, on enlĂšve la “cage thoracique” du disque et on se retrouve avec le VRAI disque en main. Ensuite on utilise un cĂąble adaptateur 2,5″ ou 3,5″ en fonction du disque, et pour une dizaine d’euros on sait si le problĂšme vient de la connectique.

Mais il faut garder en tĂȘte que le disque est protĂ©gĂ© contre le dĂ©montage par une petite Ă©tiquette de sĂ©curitĂ©. Si le scellĂ© de protection est brisĂ© et que le fabricant le voit, le remplacement du disque ne sera pas garanti. C’est une option simple Ă  tester sans hĂ©sitation quand il n’est dĂ©jĂ  plus sous garantie. En revanche si tu veux essayer de rĂ©cupĂ©rer tes donnĂ©es avant d’envoyer le disque pour en rĂ©clamer un nouveau parce que tu es encore sous garantie, tu sais maintenant que tu risques de ne pas avoir gain de cause.

Option numĂ©ro 2 : la station d’accueil

Si tu as dĂ©couvert grĂące au cĂąble adaptateur que c’Ă©tait seulement un problĂšme de connectique, tu peux transfĂ©rer tes donnĂ©es sur un nouveau disque ou continuer Ă  utiliser ce disque s’il n’est pas endommagĂ©.

NĂ©anmoins il faut garder en tĂȘte que la fameuse cage thoracique n’Ă©tait pas lĂ  pour faire joli. Elle protĂšge les composants du disque dur qui s’abĂźment trĂšs facilement. On voit bien notamment sur les disques portables toutes les soudures et tous les petits bidules accrochĂ©s sur cette plaque verte.

Le cĂąble n’est peut-ĂȘtre pas la meilleure option pour utiliser le disque dans le temps, il faudrait plutĂŽt utiliser une station d’accueil. PosĂ©e sur le bureau pour t’en servir et Ă  l’abri de la poussiĂšre quand tu ne l’utilises pas. Ce type de station a la mĂȘme utilisĂ© que le cĂąble et te permet de vĂ©rifier si le problĂšme vient de la connectique quand tu dĂ©montes le disque dur. Attention Ă  bien prendre une station permettant de brancher les disques externes comme les disques de bureau qui sont plus gros.

Le modĂšle que j’utilise n’est plus disponible sur Amazon mais tu trouves d’autres produits similaires en faisant une recherche rapide comme celui-ci qui est trĂšs bien notĂ©. Globalement je te recommande un dock double baies pour mettre deux disques, et qui prend en charge les disques 2,5″ comme 3,5″. Tu en trouves au moins cher pour entre 30 € et 40 €. Si tu comptes utiliser le dock souvent, tu peux investir un peu plus pour avoir une station plus rapide et avec d’autres options.

Option numéro 3 : le professionnel de la récupération de données

Si ton disque n’est plus garanti, que tu l’as dĂ©montĂ© et que le problĂšme ne vient pas de la connectique
 Tu n’as plus beaucoup d’options.

Étant donnĂ© l’importance de ce qui Ă©tait sur mon disque, j’ai choisi de faire appel Ă  un professionnel : OnTrack. De passage Ă  Paris, j’ai dĂ©posĂ© mon disque dur un lundi matin directement dans leurs locaux Ă  VerriĂšres-le-Buisson. Ils ont aussi plusieurs points de contact Ă  Paris, partout en France et mĂȘme Ă  l’Ă©tranger puisque c’est une boite internationale.

DĂšs rĂ©ception, ils sont capables en quelques heures de faire un diagnostic sur notre pauvre blessĂ©. Il faut remplir un formulaire de demande d’Ă©valuation et le disque part au labo. C’est une Ă©valuation gratuite et sans engagement.

Ontrack détermine alors le problÚme et fait une estimation en pourcentage du nombre de données récupérables. Pour ma part, ils ont estimé pouvoir récupérer 90 à 100 % des fichiers. Ils proposent un devis avec trois services : standard (10 à 15 jours ouvrés), express (3 à 5 jours ouvrés) et urgent (12 à 48h).

Lors de la dĂ©marche, j’ai Ă©tĂ© mise en relation avec spĂ©cialiste. Alexandre a Ă©tĂ© hyper transparent et m’a expliquĂ© tous les dĂ©tails de l’opĂ©ration. Quand mon disque de bureau est accidentellement tombĂ©, la tĂȘte de lecture a sautĂ©e. Il a donc fallu en commander une nouvelle pour extraire les donnĂ©es. Mais le plus important est que dans sa chute, la tĂȘte de lecture a rayĂ© le disque qui Ă©tait en fonctionnement. Autrement dit, une partie de mes fichiers a Ă©tĂ© endommagĂ©e


AprĂšs signature du devis, la nouvelle tĂȘte de lecture a Ă©tĂ© commandĂ©e et le disque est parti en salle blanche. Le disque image Ă©tant endommagĂ©, l’extraction a pris beaucoup de temps. Alexandre me tenait au courant. Je l’embĂȘtais beaucoup Ă  tel point qu’il m’a mĂȘme prĂ©cisĂ© “le taux de transfert est de 18 %, notre objectif est de nous rapprocher au maximum du 100 %”.

Enfin l’instant de vĂ©ritĂ© est arrivĂ©.

Fichiers en Bon état : 116 238 fichiers  soit 1,03 TB
Fichiers en Ă©tat partiel : 28 701 fichiers soit 1,06 Tb risquant de ne pas s’ouvrir

 

Ontrack a rĂ©cupĂ©rĂ© 80 % des fichiers en bon Ă©tat, et 20 % des fichiers sont endommagĂ©s. Si ces 20 % reprĂ©sentent 1 To en terme de poids, c’est parce que ce sont majoritairement des fichiers RAW et des TIFF. Quasi tous les fichiers RAW affectĂ©s sont inexploitables. Par contre les fichiers TIFF sont pour la plupart exploitables.

Quand j’ouvre un RAW dans Photoshop et que j’applique des modifications dessus, il s’enregistre ensuite en format TIFF. Et les dommages causĂ©s sur ces fichiers sont sur des calques et non sur le fichier en entier. De tous les fichiers que j’ai testĂ©s, j’ai toujours pu rĂ©cupĂ©rer la version finale de la photo Ă©ditĂ©e et ce sont les calques en-dessous qui sont endommagĂ©s.

 

J’ai reçu mes donnĂ©es sur un nouveau disque dur 4 To via DHL. Pour accĂ©der au disque chiffrĂ©, j’ai reçu un code de sĂ©curitĂ© par e-mail. Les fichiers Ă©taient sĂ©parĂ©s dans deux dossiers : bons et partiels. Et dans chaque dossier, le nom des documents et ma belle architecture de classement ont Ă©tĂ© conservĂ©s (oui oui, je t’avais dit que c’Ă©tait utile mĂȘme pour les emmerdes). Cela m’a permis de facilement faire le tri et de vĂ©rifier s’il me manquait des fichiers importants.

Dernier point, le tarif. Il est vrai que ce genre de service n’est pas donnĂ©. Pour la rĂ©cupĂ©ration des donnĂ©es et le transfert sur un disque dur Ă©quivalent (4 To), j’ai payĂ© 649 € HT soit 778,80 € TTC. Ontrack propose aussi le paiement en plusieurs fois.

Comme je le disais, toute ma vie Ă©tait sur ce disque dur et il faut savoir Ă  qui on peut confier sa vie dans ce genre de moments. Finalement j’ai pu rĂ©cupĂ©rer + de 80 % de mes donnĂ©es et j’ai pu limiter la casse.

 Conclusion 

Pour conclure, il faut bien ranger ses fichiers en suivant une belle architecture organisée.

Il faut bien choisir le matĂ©riel qu’on utilise, parfois c’est important d’investir Ă  l’achat plutĂŽt qu’Ă  la rĂ©paration.

Il ne faut pas cogner, faire tomber, brutaliser ses disques durs !!!

D’autres sujets sont intĂ©ressant Ă  Ă©tudier quant Ă  la sauvegarde des donnĂ©es. Par exemple, je fais maintenant des sauvegardes miroir de mes disques durs. Certains prĂ©fĂšrent utiliser le cloud pour sauvegarder leurs documents importants. Personnellement, il me faudrait tellement de place que le prix du cloud me reviendrait Ă  acheter un disque dur par an.

Le prochain sujet que je compte Ă©tudier est la construction d’un NAS. Grosso Modo, c’est un serveur de stockage en rĂ©seau, dans ton salon ! Imagine une grosse boite avec plusieurs disques durs dedans. Si un disque lĂąche, ce sont les autres qui prennent le relai. Et le tout est accessible en rĂ©seau donc c’est comme si tu avais un cloud privĂ©. Mais ça dĂ©passe mes connaissances pour le moment, alors je t’en reparlerai d’ici quelques mois.

Et toi, tu as déjà eu un problÚme de perte de données ? Quelle solution as-tu trouvé ? Et plus important, comment sauvegardes-tu tes données et tes photos ?

La Photo clic par clic : de la technique Ă  la pratique !

N’hĂ©site pas Ă  partager d’autres idĂ©es de sujets que tu aimerais Ă©voquer, et dis moi si tu as trouvĂ© cet article utile.

Si tu souhaites t’exercer, partager, Ă©changer
 C’est Ă  ton tour de jouer ! Je serais heureuse de venir voir ton travail sur Facebook ou sur Instagram (identifie moi sur tes photos).

On se retrouve trĂšs vite pour apprendre la photo clic par clic !
Aurore

Shares

10 Commentaires

Rejoignez la discussion et laissez un commentaire.

JérÎmerépondre
9 novembre 2020 Ă  9 h 23 min

Bonjour, je pense que pour une sauvegarde pĂ©renne il est en effet indispensable d’avoir un NAS. J’en possĂšde un de 2x6To qui sont synchronisĂ©s. Si un des deux HDD lĂąche le second prend le relais le temps de remplacer le premier. En outre, je sauvegarde toutes les semaines le contenu du NAS sur un HDD externe. On est jamais trop prudents 😉 ! Et en effet un petit onduleur permet d’éviter les crash de HDD en cas de coupure ou micro coupure de courant en plein accĂšs disque ! Merci pour ton blog.

Aurore Alifantirépondre
9 novembre 2020 Ă  9 h 32 min
– In reply to: JĂ©rĂŽme

Bonjour JĂ©rĂŽme, merci pour ton commentaire et tes conseils. J’Ă©tais dĂ©jĂ  assez convaincue par le Nas, j’ai plus qu’Ă  le monter ! Ça sera sĂ»rement pour cette annĂ©e ! 😊

NuclearRprépondre
23 octobre 2020 Ă  1 h 10 min

Bonjour,
Merci pour cet article.
Perso, j’ai un NAS avec 4 disques de 3 To en raid 5 donc 9 To disponible. Le tout avec un onduleur car gĂ©nĂ©ralement en cas de coupure Ă©lectrique ça peut faire planter un disque.
J’ai dĂ©jĂ  eu 2 disques en dĂ©faut et rien de perdu grĂące Ă  ce systĂšme.
Je fais aussi des sauvegardes mensuelles des parties importantes sur un SSD local.
Continues ce beau blog, j’apprends tellement de chose grñce à toi.

Aurore Alifantirépondre
23 octobre 2020 Ă  8 h 56 min
– In reply to: NuclearRp

Merci NuclearRp pour toutes ces infos que je note prĂ©cieusement ! Je n’avais pas encore entendu parler de l’onduleur qui m’a l’air bien pratique !
Et merci pour tes gentils mots, je suis ravie que le blog t’intĂ©resse 😍

benjamin Le Delliourépondre
22 octobre 2020 Ă  8 h 06 min

J’ai montĂ© mon NAS tout seul via des tuto 😉 il fonctionne sous freenas et montĂ© en RAID avec deux disques dur de 2TO + un SSD pour le cache. En parallĂšle, j’ai un disque dur externe qui est un clone de mon NAS. Pour cela j’utilise Carbon Copy cloner (disponible sur Mac OS) qui permet d’injecter uniquement les fichiers modifiĂ©s et nouveau depuis la derniĂšre sauvegarde. Ça diminue grandement le temps de transfert et je n’ai pas a me soucier de « si j’ai oubliĂ© une partie de mon disque ».
Le NAS mets revenu a environ 600€ mais je peux m’en servir comme serveur de gestion multimĂ©dia, monter des machines virtuelles, crĂ©er mon VPN.

Aurore Alifantirépondre
22 octobre 2020 Ă  10 h 13 min
– In reply to: benjamin Le Delliou

Merci Benjamin pour ton partage ! Je suis sĂ»re que cela intĂ©ressera certains. En tout cas tu m’as encore plus donnĂ© envie de me pencher sur le sujet du Nas. J’avais dĂ©jĂ  tĂ©lĂ©chargĂ© Carbon Copy cloner mais pas encore installĂ©. Je vais tester tout ça ! Bonne journĂ©e â˜ș

Nico Gregolimanorépondre
21 octobre 2020 Ă  17 h 35 min

Super article, mais pour le stockage j’utilise Dropbox avec un forfait Ă  15 euros par mois avec tout la place dont j’ai besoin, depuis que mon disque dur m’a lĂąchĂ©.
Je peux l’utiliser sur ordinateur, iPad ou smartphone.

Bonne journée

Aurore Alifantirépondre
21 octobre 2020 Ă  18 h 10 min
– In reply to: Nico Gregolimano

Hello Nicolas,
Ravie que l’article t’intĂ©resse ! J’adore Dropbox, j’utilise la version gratuite. Et c’est vrai que le cloud est une bonne option, mais passĂ© un certain poids c’est compliquĂ©. L’abonnement familial Ă  2To de Dropbox est dĂ©jĂ  trop petit pour moi… 😅 Je crois qu’Ă©crire cet article m’a convaincue d’essayer de monter un Nas. Il serait rentabilisĂ© en 2/3 ans par rapport Ă  un cloud je pense. Je n’oublierais pas de partager cette expĂ©rience en tout cas ! Ça t’intĂ©ressera peut-ĂȘtre 😉
Bonne soirée à toi !

Célinerépondre
21 octobre 2020 Ă  17 h 21 min

Tu n’utilises pas le Cloud disponible avec Lightroom pour la sauvegarde ?
Moi j’ai deux disques dur stockĂ© dans deux endroits diffĂ©rents. ça demande peu de logistique pour les sauvegarde mais en cas de vol, d’inondation ou d’incendie, j’ai toujours une sauvegarde sous la main. (oui je suis un peu parano :-))

Aurore Alifantirépondre
21 octobre 2020 Ă  18 h 03 min
– In reply to: CĂ©line

Hello CĂ©line !
Le cloud qui va avec mon abonnement Adobe est de 20go seulement. Augmenter l’espace reviendrait comme je le disais Ă  racheter un disque dur par an 😅
Je pense que le Nas est une bonne option, sauf en cas d’innondation/incendie/cambriolage. Mais peut-ĂȘtre qu’un double Nas dans deux lieux diffĂ©rents peut fonctionner aussi. Sujet Ă  creuser ! En tout cas tu fais bien d’ĂȘtre parano 😄

Laisser un commentaire

LA COMPOSITION
OU L'ART DU STORYTELLING

Tu n'as plus qu'Ă  regarder tes mails ;)

Pin It on Pinterest

Shares