fbpx

L’ouverture | luminosité, profondeur de champ et bokeh

Image illustrant l'article "L’ouverture | luminosité, profondeur de champ et bokeh" - Apprendre la photo avec le blog La Photo clic par clic

L’ouverture du diaphragme est l’un des 3 paramètres permettant de gérer la luminosité de ta photo. Elle détermine aussi la profondeur de champ, créant du flou ou du bokeh. Trouve l’équilibre entre luminosité et profondeur de champ et deviens incollable sur l’ouverture !

Il m’a fallu plusieurs semaines pour ne plus faire d’erreurs avec l’ouverture du diaphragme. Surtout parce que j’avais du mal à retenir quelle molette permettait de gérer quel réglage et que je ne vérifiais pas. 😅 J’ai souvent eu des photos floues. Mais une fois que j’ai intégré ce réglage, je suis devenue une fan incommensurable du bokeh ! Tu sais ce joli flou d’arrière-plan qu’on voit souvent sur les portraits. Allez, je t’explique tout ce que tu dois savoir sur l’ouverture du diaphragme pour avoir des photos au top !

L’ouverture du diaphragme est l’un des trois paramètres essentiels pour maîtriser le triangle d’exposition. Avant de lire cet article, je te conseille d’avoir lu et bien compris celui sur le triangle d’exposition. C’est très important d’apprendre les bases dans l’ordre pour maîtriser l’exposition de tes images et sortir du mode automatique !

Deviens incollable sur l’ouverture du diaphragme en vidéo !

 Qu’est-ce que l’ouverture du diaphragme ? 

Revenons sur la définition du réglage en elle-même. Le diaphragme est le petit volet qui laisse entrer la lumière pour atteindre le capteur. Tu peux modifier le diamètre du diaphragme pour qu’il soit plus ou moins large, c’est ce qu’on appelle l’ouverture !

GIF représentant un diaphragme et son ouverture progressive

Le diaphragme c’est comme tes volets de fenêtre, on les ouvre ou on les ferme pour laisser entrer la lumière. S’ils sont entrouverts, peu de lumière entre dans la pièce. Inversement s’ils sont totalement ouverts, un maximum de lumière entre dans la pièce.

GIF imagé représentant l'ouverture du diaphragme de l'objectif d'un appareil photo - Comprendre le triangle d'exposition

Plus les volets sont ouverts, plus je suis éclairée et plus on me voit. Moins ils sont ouverts, moins je suis éclairée, je suis dans l’ombre.

Imagine que tu rentres d’une super soirée plage avec mamie à 3h du matin. Et tu cherches ton pyjama ! Tu vas ouvrir les volets en très grand pour que la lumière de la lune éclaire ta chambre et que tu puisses voir au mieux.

Maintenant imagine que tu rentres d’une soirée plage avec les copains à 7h du matin et que tu cherches ton pyjama. Tu n’ouvriras tes volets qu’un tout petit peu pour que la lumière du jour s’infiltre sans t’éblouir. Parce que oui… c’était quand même une sacrée soirée plage et trop de lumière ça fait mal….

Plus tu ouvres, plus la lumière entre, donc plus ta photo sera lumineuse.
Plus tu fermes, moins la lumière s’infiltre.

 Comment est représentée l’ouverture du diaphragme ? 

L’ouverture est représentée par : la lettre F (focale) + un numéro.

Cette numérotation est “inversée”.

  • Plus le chiffre est petit, plus c’est ouvert, plus la lumière passe. Ex : f/1
  • Plus le chiffre est grand, plus c’est fermé, moins il y a de lumière. Ex : f/32

 

Si tu as du mal à le retenir, ne t’inquiète pas ça vient avec la pratique ! Et si tu as besoin d’une astuce, imagine encore tes volets. Quand ils sont grands ouverts, position la plus commune, tu pars à zéro. Pour les fermer, tu passes par plusieurs grades.

échelle de l'ouverture du diaphragme de f/1 à f/32

L’ouverture d’un objectif est très importante parce que bien souvent un objectif ouvert apporte plus de piqué et de qualité à ta photo. C’est d’ailleurs pour cette raison que les objectifs à grande ouverture et à ouverture fixe (pour une focale fixe) sont bien plus chers.

Par exemple, mon Z 24-70mm à ouverture constante f/4 coûte 999 €.
Son big brother le Z 24-70mm à ouverture constante f/2.8 coûte 2099 € soit un peu plus du double.

Et oui… la photo est une passion qui éreinte nos portefeuilles. Je te recommande de bien te renseigner avant d’acheter une nouvelle optique. Et surtout d’acheter quand ton matériel actuel te limite dans ce que tu fais.

 

Tu trouveras la plus grande ouverture que t’autorise ton objectif sur la lentille et/ou sur l’objectif lui-même. Et ce pour toutes les marques photo.

Visuel montrant où trouver l'ouverture du diaphragme maximale d'un objectif

Z : gamme hybride chez Nikon
24-70mm : focale de l’objectif (zoom)
1:4 : ouverture constante à f/4
S : stabilisé
Ø 72 : diamètre de 72mm

Pour un objectif à focale fixe, tu verras par exemple 50mm ou 35mm.

 

L’ouverture peut-être constante, sur des focales fixes, mais aussi sur certains zoom. C’est à dire que peu importe si tu zoomes ou pas, la plus grande ouverture sera la même. Mais elle peut aussi être variable en fonction de la distance focale. Par exemple, sur les objectifs classiques 18-55mm, on voit une ouverture 1:3.5-5.6. Cela signifie que plus tu zoomes, plus l’ouverture maximale est réduite. À 18mm ton ouverture maximum sera f/3.5 tandis qu’à 55mm ton ouverture maximum sera à f/5.6.

 L’effet secondaire de l’ouverture : la profondeur de champ ! 

L’ouverture permet aussi de définir un élément essentiel dans ta photo : la profondeur de champ !

La profondeur de champ détermine la zone de ta photo qui sera nette.

  • Plus tu ouvres, plus le f/ est petit, plus la profondeur de champ est petite.
  • Plus tu fermes, plus le f/ est grand, plus la profondeur de champ est grande.

 

Si tu fais une photo de paysage, il est préférable de fermer ton ouverture par exemple f/8 ou f/11 pour que la totalité de la photo soit nette.

Profondeur de champ et netteté en photo de paysage à Peyto Lake au Canada pour illustrer l'article sur l'ouverture du diaphragme

Si tu fais une photo de portrait, il est préférable de choisir une grande ouverture comme f/1.8 ou f/2.8 pour avoir un joli bokeh. Le bokeh c’est le joli flou d’arrière plan que l’on voit sur les photos de portrait comme celle-ci.

Portrait femme pour illustrer l'ouverture du diaphragme, la profondeur de champ et le bokeh

Je suis particulièrement fan du bokeh quand il y a des lumières derrière le sujet ou même devant. Un tout petit point lumineux peut devenir une grosse boule. C’est ce que je préfère avec les objectifs à grande ouverture ! 😍

Portrait femme pour illustrer l'ouverture du diaphragme, la profondeur de champ et le bokeh
Portrait chat pour illustrer l'ouverture du diaphragme, la profondeur de champ et le bokeh

Mais  /!\ ATTENTION  /!\ car la profondeur de champ peut vite te faire rater ta photo ou en tout cas ne pas rendre l’effet que tu attendais.

En portrait, on fait toujours la mise au point sur les yeux. Si ton ouverture est trop grande, il se peut que certaines parties du visage soient floues aussi… C’est ce qui m’est arrivé quand j’ai pris cette vache en photo dans les Dolomites. Son museau est flou et c’est bien dommage….

Portrait vache pour illustrer l'ouverture du diaphragme

Et surtout, il faut bien faire ta mise au point ! Car si tu te trompes de quelques centimètres ou millimètres, ta photo pourrait raconter une histoire bien différente de celle souhaitée. Comme par exemple l’été dernier quand je me suis amusée à faire la même photo avec une mise au point différente.

Photo de paysage pour illustrer la profondeur de champ et la mise au point
Photo de paysage pour illustrer la profondeur de champ et la mise au point

 Conclusion 

L’ouverture a un impact sur la luminosité. C’est aussi le réglage qui te permet de gérer la profondeur de champ.

  • Plus le diaphragme est ouvert, plus le f/ est petit, plus la profondeur de champ est petite, créant ainsi du bokeh/flou hors champ.
  • Plus le diaphragme est fermé, plus le f/ est grand, plus la profondeur de champ est grande, rendant ainsi ta zone de netteté plus importante.
Portrait vache pour illustrer l'ouverture du diaphragme

| Mémo technique

Le matin plus tu ouvres les yeux, plus c’est clair et flou ! Meuh !

Le soir quand tu fermes les yeux, c’est net, puis sombre.

Maintenant que tu sais tout sur l’ouverture du diaphragme, je te propose de découvrir plus en détail :

Chaque paramètre agit sur la luminosité, mais a aussi des caractéristiques très importantes qui lui sont propres !

La Photo clic par clic : de la technique à la pratique !

Tu as une question ? Tu peux la poser en commentaire sous l’article, je serais ravie d’y répondre !
N’hésite pas à partager d’autres idées de sujets que tu aimerais évoquer, et dis moi si tu as trouvé cet article utile.

C’est à ton tour de jouer ! Si tu souhaites t’exercer, partager, échanger… je serais heureuse de venir voir ton travail.
> Poste ton avant/après en créant une publication sur la page Facebook
> Ou poste ton avant/après et identifie moi sur Instagram

On se retrouve très vite pour apprendre la photo clic par clic !
Aurore

Shares

Commentaires

LA COMPOSITION
OU L'ART DU STORYTELLING

Tu n'as plus qu'à regarder tes mails ;)

Pin It on Pinterest

Shares